FANDOM


800px-Flag of Morocco 1258 1659.svg

Drapeau Merinide

1356

Empire Merinide, vers 1356, plus grande expansion aprés la conquête de la Chypre et la Crête.

L'Empire Mérinide, ou Empire des Mérinides, est un Empire qui a existé entre 1230-1492, régnant sur le Grand Maghreb et l'Andalousie. Cette dynastie a vu le jour après l'effondrement de la dynastie Almohade. Le Maghreb est alors divisé entre plusieurs petits états, dont trois qui essayeront de les réunir à nouveau en un seul pays. Cette époque de l'Histoire du Maghreb est appelée "L'Epoque des Grandes Taifas".

Origine Modifier

La bataille de Las Navas de Tolosa  en 1221 est la raison principale de l'effondrement de l'Empire Almohade, bien que des troubles internes telle que la Révolte de Abdelhaq Al Hafsi Al Tounsi affaiblie légèrement l'Empire; cette bataille mis fin à la dynastie, qui voit tout ses membres morts au combat.

Cette défaite annonça une nouvelle époque de désordre dans le Grand Maghreb, en Andalousie; seule le Sud a survécu aux attaques ibériennes. Contrôlé par la dynastie Nasiride, le Royaume de Grenade fut proclamé. Le Maghreb Al Aqsa quant à lui, est tombé dans l'anarchie totale; et ce n'est que six années plutard que Yaquoub Al Marini réussira à unifier les tribus du Rif, et à reconquérir Tanger et Ceuta, qui sont tombées sous la main de la Castille en 1222. Il fera ainsi de Tanger la Capitale de son Royaume en 1230 après avoir réussi à réunifier tout le Maroc.

La Bataille de Oujda Modifier

Pendant le temps que les Mérinides étaient entrain de réunifier le Maroc, d'autres dynasties ont aussi réussi à s'imposer dans le Maghreb, notamment les Wahabides de Tlemcen et les Hafsides de Tunis. En 1236, les Mérinides déclarent la guerre aux Wahabides dans le but de recréer ce que c'était avant l'Empire du Maghreb sous les temps des Almohades. Assoiffés du pouvoir, les Hafsides déclarèrent la guerre à leur tour aux Wahabides et les trois troupes se réuniront à Oujda, qui était sous le contrôle des Wahabides à l’époque. Plus de 200 000 soldats se battèrent entre eux (100 000 pour les Mérinides, 75 000 pour les Hafsides, 20 000 pour les Wahabides), où seuls les Mérinides sortiront victorieux. On dit que ce jour là, la rivière de Moulouya était devenue et restée rouge pendant plus de deux années tellement il y a eu du sang ce jour là, bien que le nombre de pertes ne fut mentionné par aucun historien. Il est possible qu'il y a eu plus de 100 000 soldats morts.

Aprés cette bataille, le Maghreb a été unifié, et il ne restait aux Mérinides que d'attendre la bonne opportunité avant de s'attaquer à l'Andalousie.

La Conquête de l'Andalousie Modifier

Lorsque le Sultan Mansour II Al Marini sut que la Castille entra dans une guerre de succession contre l'Aragon, ce dernier ordonna une grande mobilisation qui fut la plus grande des temps Mérinides, en 1256. Plus de 250 000 soldats furent levés, et achetèrent et louèrent plus de 50 navires de transports à la République de Ligurie, leur nouveau allié commercial, qui était en conflit avec l'Aragon pour le contrôle de la Sardaigne. Et c'est en 1259 que la guerre contre la Castille fut déclarée, pour sauver les musulmans peuplant le Royaume de Grenade Nasiride, qui est devenu un semi-vassale de cette dernière. La Castille était en guerre civile paysanne et en plus en guerre contre l'Aragon pour prendre le trône de cette dernière, et n'a pas pu contrer l'avancé Mérinides, qui arrivèrent en 1262 jusqu'à Badajoz, après avoir pris d'abord Cadiz en 1259, Gibraltar en 1259, Séville 1260, Benidorme 1261, Grenade 1261 et enfin Cordoue 1262.

Le Portugual fut appelé par la Castille et une bataille eu lieu à Badajoz, où les Mérinides sortirent victorieux, bien que les deux camps ont eu beaucoup de pertes. L'armée du Portugal fut complètement vaincue, et un traité de paix fut signé entre les deux camps, où une trêve de 200 ans était signée entre les Musulmans et Ibériques, et où les Algarves Portugais furent cédes aux Mérinides.

La Soif de conquête et de pouvoir a affaibli grandement les trois royaumes Ibériques; une soif qui se transforma quelques siècles plutard en volonté de reconquête, en volonté de génocide, et de colonisation agressive.

L'Age d'Or, le système d'influence et l'Invasion de la Méditerranée Modifier

Chrono


Sous le temps de Mansour III, l'Empire Mérinide connaîtra surement le début de son âge d'or; notamment avec l'expansion vers le Sud, où le Sahara deviendra sous le contrôle indirect de la dynastie, en gardant son autonomie, mais en restant toujours sous l'influence de cette dernière. Ce système administratif a permis aux Mérinides de laisser le Sahara sous leur contrôle pendant plus de 150 ans, vu que sa géographie rend le contact de Tanger à elle difficil. La ville de Sijlmassa deviendra un centre commerciale méditerranéen connu, où des ressources venant du Ghana et Mali sont commercialisées, ce qui a facilité l'échange entre l'Europe et l'Afrique Noire, et c'est surement l'un des premiers "contact directs" entre ces derniers. 

Vers le début du 14ème siècle, les Mérinides commencèrent à construire leur propres navires, qu'ils appelèrent en arabe "Holm", qui veut dire "Rêve", un nom choisi par Mansour III, montrant que ces navires pourront accomplir son but: de contrôler complètement le commerce en méditerranée. Un ambitieux but, pour le voir réaliser, il lança une nouvelle campagne, cette fois-ci, c'est pour prendre le contrôle de la Sardaigne et Corse. Avec leur allié, la République de Ligurie, ils se partagèrent le contrôle des deux îles en 1305; et en 1313, il prendra le contrôle de la Sicile, Calabre et Bari du Royaume de Naples. Et il fallut attendre jusqu'en 1356 pour que la Chypre et Crête soient conquises après une longue guerre plutôt navale avec les Byzantins. Cette conquête est la dernière d'une série de réussies, marquant un âge d'or qui durera jusqu'au 15ème siècle, où l'Empire connaîtra une chute aussi brusque.

Déclin Léger et Chute Modifier